Apprenti en menuiserie

Lettre d'information enseignement supérieur et recherche en Pays de la Loire.

Etienne Bucher : « Connect Talent, un dispositif exceptionnel »

Cliquez pour agrandirEtienne Bucher et son équipe à l’Institut de recherche en horticulture et semences (IRHS) à Angers. © Cédric Paquereau

Chaque année, grâce à l’appel à projets international Connect Talent, la Région des Pays de la Loire permet à des chercheurs de renom de venir s’implanter sur le territoire pour mener des projets de rupture. Le chercheur généticien Etienne Bucher est de ceux-là. Rencontre.

Etienne Bucher est un homme heureux. Grâce à Connect Talent, ce chercheur généticien à l’Institut botanique de Bâle a rejoint les équipes de l’Institut de recherche en horticulture et semences (IRHS) d'Angers le 1er septembre 2014 pour créer un centre spécialisé en épigénétique. « Connect Talent offre une opportunité unique de pouvoir démarrer un projet novateur avec des moyens importants. C’est exceptionnel en France et peut-être en Europe, confie-t-il avant de poursuivre : j’étais jusqu’alors spécialisé dans la recherche fondamentale. Connect Talent me permet aujourd'hui d’appliquer mes recherches en épigénétique à des plantes cultivées. Les pommiers, par exemple, sont en effet tous greffés, et sont donc génétiquement identiques. Malgré cela, il existe des variantes, comme la couleur. Si le génome est identique, cela peut  donc être dû à  un effet épigénétique ».
Qu’est-ce que l’épigénétique ? « Cette discipline, qui a commencé à prendre de l’ampleur ces dix dernières années, a véritablement bouleversé la biologie. Les plantes se transmettent non seulement de l’ADN d’une génération à l’autre, mais également une mémoire : des informations sur la réaction à un stress comme une bactérie, un champignon, le réchauffement  climatique, etc., transmises à la génération suivante, qui peut alors être mieux préparée à réagir. »

« Essentiel pour les producteurs »

Grâce au financement apporté par la Région des Pays de la Loire et son dispositif Connect Talent (1,6 M€ sur cinq ans), Etienne Bucher a donc monté un centre d’expertise qui emploie aujourd’hui neuf personnes. « L’objectif de nos recherches est d’être capable de comprendre, sécuriser et contrôler l’épigénétique, afin d’obtenir des plantes plus résistantes aux pathogènes, ou une croissance et une date de floraison optimisées. C’est essentiel pour les producteurs et l’économie ligérienne, quand on sait, par exemple, que 20 % des pommes consommées en France sont produites en Pays de la Loire. »
Avec son équipe, Etienne Bucher a commencé par créer des génome et épigénome complets du pommier sur lesquels il observe maintenant à la loupe la transmission de cette mémoire capable d’influencer les caractéristiques de la plante. « Pour l’heure, je suis très satisfait de l’avancée du projet qui va se poursuivre encore trois ans. Nous avons beaucoup travaillé et cela commence à porter ses fruits ! Ce qui est très appréciable avec ce financement régional, c’est la liberté dont on peut bénéficier dans le choix des recherches. C’est bénéfique pour nous chercheurs, mais aussi pour l’Université d’Angers, l’INRA  et pour les Pays de la Loire ».
Promu directeur de recherche à l’INRA depuis le 1er février, il vient également de décrocher une bourse européenne (European Research Council) d’1,9 M€ qui va permettre d’élargir le projet, de développer de nouvelles techniques pour aller encore plus loin.
« Si ce centre s’intéresse en premier lieu au végétal, avec des recherches qui pourront être étendues à d’autres plantes cultivées, on peut imaginer par la suite des projets collaboratifs en interaction avec la santé, notamment dans la lutte contre le cancer. » La communauté des chercheurs en épigénétique dans toutes les sciences du vivant est ainsi en cours de construction en Pays de la Loire. Des perspectives stimulantes. Etienne Bucher a aujourd’hui décidément tout pour être heureux.

Nouvel appel à projets en 2017

Une nouvelle vague de soumissions à l’appel à projets régional Connect Talent est ouverte depuis fin avril 2017. La priorité est donnée aux projets qui viennent renforcer les axes stratégiques du territoire, et notamment à ceux s’inscrivant dans l’une des démarches Recherche – Formation – Innovation (RFI), auxquelles s’ajoute la thématique Industrie du futur.

Pour en savoir plus : www.connectalent.fr

 

 

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

    infos pratiques

    Apprenti en menuiserie

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    ( région formation

    Intitulé de la une du thème ici

    Lettre d'information de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche

    ENTREPRISES

    Lettre d'information de la commission transports, mobilité, infrastructures

    TRANSPORT

    Lettre d'information de la commission emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion

    EMPLOI

    ( région Lettre de la CP

    La lettre de la commission permanente

    Gardez le fil