Apprenti en menuiserie

Lettre d'information enseignement supérieur et recherche en Pays de la Loire.

Dare : un accompagnement vers la réussite des étudiants

Cliquez pour agrandir

L’Université d’Angers a mis en place à la rentrée dernière un nouveau Dispositif d’accompagnement à la réussite des étudiants (Dare), destiné aux nouveaux arrivants issus des filières professionnelles ou technologiques. Un accompagnement assuré par des assistants pédagogiques et des étudiants/tuteurs, soutenu financièrement par la Région. Une formule qui séduit.

Un coup de pouce qui peut faire la différence. Le nouveau Dispositif d’accompagnement à la réussite des étudiants (Dare), proposé gratuitement par l’Université d’Angers depuis la rentrée 2016, s’adresse tout particulièrement aux étudiants de 1e année boursiers ou issus d’un bac professionnel ou technologique. Statistiquement, un étudiant sur trois accède en effet en 2e année, contre près de deux sur trois pour les jeunes titulaires d’un bac général. Si le pari de la réussite n’est pas impossible à relever, il nécessite néanmoins, pour certains, un effort supplémentaire que l’Université d’Angers a souhaité encourager en mettant en place ce programme d’accompagnement.  
« Si près de 60 % des étudiants obtiennent leur Licence en 3 ans, cela veut dire aussi que 40 % ne réussissent pas. Et c’est sur eux qu’il nous faut nous concentrer, soulignait Jean-Paul Saint-André, l’ancien président de l’UA, à la veille de son départ », rappelle Laure Kerléo, la cheffe de projet Dare à l’Université d’Angers.

Un accompagnement individualisé

Basé sur le volontariat, cet accompagnement comprend une heure hebdomadaire de prise en charge par un assistant pédagogique, destinée à acquérir des méthodes de travail (prises de notes, écoute active, créations d’outils de travail, etc.), et une à trois heures par semaine de tutorat par un étudiant de L3 ou Master, pour aider à la compréhension des cours. « A cela s’ajoute un accompagnement individualisé avec l’assistant pédagogique à raison de deux à trois rendez-vous dans le semestre, destiné à suivre l’évolution de l’étudiant et aider à une réorientation le cas échéant. »
Cent quatre-vingts étudiants ont eu recours Dare au premier semestre. « Nous avons eu de très bons retours sur la méthode et le tutorat qui permet des échanges d’expériences intéressants », constate Laure Kerléo.
Mathis Molière, étudiant en 1e année de Licence sciences économiques et de gestion, en témoigne : « Les premiers cours à l’université m’ont montré que le niveau était plus élevé, et que je ne pourrai pas autant compter sur mes facilités. Le travail qu’on me demande ici n’est pas du tout le même qu’au lycée, où l’on était couvé. (…) Je trouve cet accompagnement assez efficace, je pense avoir progressé. »
Prévu sur un semestre, cet accompagnement peut être prolongé au second semestre si les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances. Il est par ailleurs possible de postuler à tout moment de l’année.  
Ce projet expérimental est financé à hauteur de 160 000 € par la Région, et fait également l’objet d’un soutien via des financements européens (Fonds Social Européen).

Plus d'infos sur www.univ-angers.fr

 

 

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

    infos pratiques

    Apprenti en menuiserie

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    ( région formation

    Intitulé de la une du thème ici

    Lettre d'information de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche

    ENTREPRISES

    Lettre d'information de la commission transports, mobilité, infrastructures

    TRANSPORT

    Lettre d'information de la commission emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion

    EMPLOI

    ( région Lettre de la CP

    La lettre de la commission permanente

    Gardez le fil