Apprenti en menuiserie

Lettre d'information enseignement supérieur et recherche en Pays de la Loire.

DataSanté : le big data au service de la médecine personnalisée

Cliquez pour agrandir

Porté par le Centre François Viète d’épistémologie et d’histoire des sciences et des techniques de l’Université de Nantes et hébergé à la MSH Ange Guépin, le projet DataSanté est centré sur les usages des données en grand nombre et des algorithmes dans la médecine personnalisée. Ces nouveaux usages pourraient en effet transformer en profondeur la pratique médicale. DataSanté est rendu possible par la Région des Pays de la Loire qui subventionne le projet à hauteur de 1,08 M€.

L’annonce de l’émergence à court terme d’une médecine personnalisée fondée sur l’utilisation de données en grand nombre, « big data », s’accompagne de prévisions de transformations radicales de la médecine, tant au niveau de ses pratiques que de ses paradigmes. « L’utilisation du big data soulève beaucoup de passions, mais l’on ne peut se contenter de la rejeter ou de prétendre qu’il s’agit d’une panacée, il faut se poser de bonnes questions. » Stéphane Tirard, historien de la biologie et épistémologue au Centre François Viète, a donc fédéré autour de lui plusieurs dizaines de chercheurs à l’échelle de la région, mais également de la France, pour réfléchir sur les usages des données en grand nombre et des algorithmes dans la médecine personnalisée.  
Ce consortium, baptisé DataSanté, regroupe un large panel de domaines scientifiques, médicaux et de Sciences Humaines et Sociales (épistémologie, histoire, sociologie, philosophie, psychologie, droit, économie). Il associe 21 partenaires, dont 11 laboratoires régionaux, 2 partenaires associés régionaux, dont l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes, et 8 partenaires associés extérieurs à la région. On y trouve ainsi des médecins, des bioinformaticiens, des biologistes, des psychologues, des juristes, des sociologues, des philosophes, des historiens et des économistes de la santé.

Cinq programmes

« L’originalité des réflexions et des résultats de ce projet sera fondée sur les interactions mises en place au sein de ce large panel de disciplines, estime Stéphane Tirard. La plupart des partenaires du projet travaillent ensemble depuis 2015 sur cette thématique dans le cadre d’un projet interdisciplinaire soutenu par l’université de Nantes, "Médecine personnalisée et données en grand nombre : enjeu d’une nouvelle pratique" ».
Débuté le 1er janvier dernier pour une durée de cinq ans, le projet repose sur cinq programmes de recherche médicale en cours dans le domaine de la médecine personnalisée et mettant en jeu des algorithmes. Ces cinq programmes ligériens, allant de la sclérose en plaques au cancer du sein, serviront de terrain d’observation et d’étude pour répondre aux questions posées par les big data.

L’éthique, une question essentielle

« Nos recherches ont pour vocation à développer une réflexion à la fois très large et très précise sur une transformation en profondeur de la médecine qui a déjà commencé, sur laquelle il est urgent de s’interroger, insiste Stéphane Tirard. La réflexion éthique, développée de manière transversale au sein du projet, trouvera évidemment une place centrale dans ces travaux. Nous n’allons pas transformer la médecine mais nous souhaitons offrir des résultats qui enrichiront la réflexion dans ce domaine. Pour l’heure, nous sommes une cinquantaine de chercheurs impliqués de près ou de loin dans ce programme. Mais ce chiffre est appelé à augmenter, car une dynamique est en train de naître autour de notre projet. »
Un enjeu auquel est sensible la Région des Pays de la Loire qui subventionne le projet à hauteur de 80% du budget global (1,38 M€). « Une aide déterminante, pour le directeur du projet. La Région se donne ici les moyens de faire des Pays de la Loire un territoire central de la réflexion sur une transformation majeure de la médecine. »

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

    infos pratiques

    Apprenti en menuiserie

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    ( région formation

    Intitulé de la une du thème ici

    Lettre d'information de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche

    ENTREPRISES

    Lettre d'information de la commission transports, mobilité, infrastructures

    TRANSPORT

    Lettre d'information de la commission emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion

    EMPLOI

    ( région Lettre de la CP

    La lettre de la commission permanente

    Gardez le fil