Apprenti en menuiserie

Lettre d'information enseignement supérieur et recherche en Pays de la Loire.

L’offre de formation universitaire se décline en compétences

Cliquez pour agrandirDominique Averty, vice-président en charge de la formation et de la vie universitaire à l’Université de Nantes. © Université de Nantes

Depuis 2015, les Universités de Nantes, Angers et Le Mans ont engagé un important travail de déclinaison de leur offre de formation de Licence et Master en compétences et activités. Une évolution indispensable à l’heure de la formation tout au long de la vie.

S’exprimer à l’oral, être capable de résoudre un problème… Ces compétences vont désormais figurer dans le contenu de l’offre de formation régionale universitaire. De l’évaluation des connaissances, l’université, jusqu’alors très centrée sur la transmission académique des savoirs, est en train d’évoluer vers une évaluation des compétences. Un vrai changement de paradigme.
Depuis 2015, les Universités de Nantes, Angers et Le Mans y travaillent de façon conjointe. Objectif : décliner l’ensemble des diplômes de Licence professionnelle et Master en compétences et activités.
« Les enjeux sont importants, assure Dominique Averty, vice-président en charge de la formation et de la vie universitaire à l’Université de Nantes. Nous entrons dans l’ère de la formation tout au long de la vie. Si l’on veut accueillir des demandeurs d’emploi, des personnes en reprise d’études, nous devons être en mesure de proposer une offre de formation modulaire qui s’adapte aux contraintes et besoins de chacun. C’est important également que les étudiants aient conscience des compétences qu’ils acquièrent. »

Expérimentation en cours

Cette dynamique commune aux trois universités vise à améliorer la lisibilité externe de l’offre de formation, à la fois pour les étudiants mais également pour les entreprises. Elle a également pour ambition de faciliter la construction de parcours individualisés par "blocs de compétences", mais aussi de développer les démarches de Validation des acquis de l’expérience (VAE).
Ce long travail de traduction en compétences est mené par les équipes pédagogiques universitaires accompagnées par deux ingénieurs conseils, financés pour moitié par la Région. Aujourd’hui, « 60 % des Master et 80 % des Licences professionnelles ont été traduits en compétences », indique Dominique Averty. Reste maintenant à finaliser ce travail de traduction et à établir les référentiels de certification faisant partie intégrante des maquettes de formation.
Une expérimentation est déjà en cours sur trois Licences professionnelles à l’Université de Nantes, afin de tester cette nouvelle approche de certification.
Menée en collaboration avec le Carif-Oref, cette dynamique universitaire est inédite dans ce domaine, et pourrait bien faire école. En tout cas, elle fait l’objet d’une attention toute particulière sur le plan national.


libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

    infos pratiques

    Apprenti en menuiserie

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    ( région formation

    Intitulé de la une du thème ici

    Lettre d'information de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche

    ENTREPRISES

    Lettre d'information de la commission transports, mobilité, infrastructures

    TRANSPORT

    Lettre d'information de la commission emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion

    EMPLOI

    ( région Lettre de la CP

    La lettre de la commission permanente

    Gardez le fil