Apprenti en menuiserie

Lettre d'information enseignement supérieur et recherche en Pays de la Loire.

« Étoiles montantes », un dispositif pour les jeunes chercheurs prometteurs

Cliquez pour agrandirLes lauréats de la 1e édition d'Étoiles montantes, dont Clément Cabanetos (à gauche), entourés de Stéphanie Houël et Christelle Morançais. ©Région Pays de la Loire - Ouest Médias

En complément de l’appel à projets Connect Talent, Étoiles montantes s’adresse aux jeunes chercheurs ligériens susceptibles de devenir les leaders scientifiques de demain. Après le succès de la première édition qui a permis de financer 13 projets, la Région des Pays de la Loire a lancé un nouvel appel à candidatures pour 2018.

Avec son nouveau dispositif Étoiles montantes, la Région confirme plus que jamais son engagement auprès des chercheurs. Alors que Connect talent soutient l’arrivée de leaders internationaux, cet appel à candidatures s’adresse aux jeunes chercheurs prometteurs, déjà installés dans des laboratoires ligériens. Ambition : augmenter leurs chances de décrocher à court terme un financement de l’ERC (European research council), dont les appels à projets sont extrêmement concurrentiels.
Vingt-trois candidatures ont été déposées en 2017 pour la 1re édition, soit beaucoup plus qu’attendu, et pour la majorité de grande qualité. Treize ont finalement été retenues pour un montant total d’aides régionales versées d’1,5 millions d’euros, supérieur au budget initialement réservé.
Forte de ce succès, la Région a renouvelé son appel en le limitant cette fois aux chercheurs désirant candidater à l’ERC. Compte-tenu du nombre important de projets acceptés l’an passé, une demi-douzaine de dossiers sera cette année financée, pour un montant moyen de 100 000 € par projet. Un beau coup de pouce pouvant souvent être déterminant.  

Prise de risque nécessaire

C’est le cas pour Valérie Renaudin, directrice de recherche à l’Ifsttar (Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux), installé à Bouguenais, qui brigue une bourse ERC d’un million d’euros pour son projet SmartWalk sur une durée cinq ans. En résumé, SmatWalk est une solution qui doit permettre à tout un chacun de se géo-localiser de façon indépendante.
La jeune chercheuse a déjà bénéficié d’une bourse européenne de 100 000 euros. Cette nouvelle aide d’Étoiles montantes de 80 000 euros, « me permet de recruter une personne pendant 18 mois qui va m’aider à monter le dossier de bourse ERC. Elle sera en parallèle dédiée à l’organisation de la Conférence internationale sur les solutions de géolocalisation dans les bâtiments qui aura lieu à Nantes à l’automne prochain (conférence IPIN 2018). Sans ce dispositif régional, je ne pourrais pas mener les deux de front. Dans un planning de directeur d’équipe de recherche, il est impossible matériellement de trouver du temps pour monter un dossier excellent. Car le taux de réussite à l’ERC est de seulement 10 % ! La concurrence est rude ! (…)  Étoiles montantes est un bon dispositif d’accompagnement qui s’inscrit dans une démarche de montée en compétences sur des mécanismes de réussite. C’est aussi un coup de pouce risqué, car la réussite du projet dépend de critères de sélection que l’on ne maitrise pas. Mais la prise de risque est inhérente aux projets de recherche innovants. » Verdict attendu à l’automne 2019.

Le nerf de la guerre

Autre lauréat d’Étoiles montantes, Clément Cabanetos, membre de l’équipe « Systèmes conjugués linéaires » au sein de MOLTECH Anjou, est sur la même longueur d’ondes. « Lorsque l’on voit les modes de financement de la recherche tels que l’ANR ou l’ERC où les chances de succès sont inférieures à 10 %, il est important de disposer de financements complémentaires pour nous accompagner dans le montage de dossier pour des bourses européennes », affirme-t-il. « Dans ce contexte, le dispositif mis en place par la Région va me permettre de poursuivre une thématique phare de l'équipe, le photovoltaïque organique. En clair, nous essayons de mettre au point des matériaux peu onéreux, recyclables et qui génèrent le moins de déchets possibles. »
Un projet qui s’inscrit pleinement dans les thématiques d’Étoiles montantes et pour lequel il bénéficie d’une aide régionale de 100 000 euros. « L’argent est le nerf de la guerre dans la science », poursuit Clément Cabanetos. « Grâce à cette somme, je vais pouvoir recruter un post-doctorant et acquérir un équipement unique dans le Grand Ouest. Cette machine permettra de sonder précisément l’énergie des matériaux. Les résultats préliminaires accumulés grâce à ce projet régional me permettront de candidater à l’ERC. Ce sera également l’occasion de pérenniser la réputation de SLC tout en renforçant une thématique qui a le vent en poupe dans le Grand Ouest. »

Pour en savoir plus sur Étoiles montantes

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

    infos pratiques

    Apprenti en menuiserie

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    Newsletter TRANSPORTS

    TRANSPORT

    Newsletter CULTURE

    CULTURE

    Newsletter ENTREPRISES

    ENTREPRISES

    Newsletter EMPLOI, APPRENTISSAGE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

    EMPLOI

    Newsletter ÉDUCATION

    EDUCATION

    Newsletter MA RÉGION

    S'abonner à la newsletter Pays de la Loire

    Newsletter ENSEIGNEMENT SUPERIEUR et RECHERCHE

    ENSEIGNEMENT

    Newsletter INTERNATIONAL

    INTERNATIONAL

    Gardez le fil