Apprenti en menuiserie

Lettre d'information enseignement supérieur et recherche en Pays de la Loire.

Boeing rejoint le pôle EMC2

Le pôle EMC2 compte désormais Boeing parmi ses adhérents. Une arrivée qui concrétise des liens informels anciens entre le pôle et l'avionneur américain et confirme l’attractivité de l’écosystème français, leader des technologies avancées de production, selon Patrick Cheppe, le président du pôle EMC2.

"Boeing est en permanence à la recherche des meilleurs talents et des meilleures technologies aux quatre coins du monde, déclarait Yves Galland, président de Boeing France, ce 16 septembre, lors de l'annonce de l'adhésion de l'avionneur américain au pôle EMC2. La France est un pays riche par ses talents comme par ses compétences technologiques, et à ce titre, nous nous félicitons de travailler avec des entreprises et des instituts de recherche pour soutenir l'innovation aéronautique. Si Boeing s'appuie déjà sur un vaste réseau de fournisseurs français, nous sommes ravis de permettre à d'autres entreprises et organismes de recherche en France de s'associer à nos programmes de R&D et de nous rejoindre en tant que fournisseur".

Signaux positifs


Dans le cadre de ce partenariat, Boeing et les membres de la communauté EMC2 "concentreront leurs efforts de recherche sur les matériaux de fabrication, et en particulier l'automatisation, précise le constructeur. Ces travaux incluent la recherche sur les composites de nouvelle génération afin d'accroitre l'efficacité des processus de fabrication et de réduire les coûts de structures composites. Un autre axe de travail repose sur le développement de processus de fabrication additive (impression 3D) de structures métalliques et plastiques visant à accroître la flexibilité et la capacité de production tout en réduisant les coûts."
Pour Patrick Cheppe, le président du pôle EMC2 qui compte déjà dans ses rangs Airbus, "cette adhésion porte pour nous des signaux très positifs. Celui de la pertinence de notre positionnement technologique sur l’advanced manufacturing. Celui de la reconnaissance des compétences industrielles et académiques de notre communauté. Et surtout la volonté de groupes industriels mondiaux de premier plan tels que Boeing de s’appuyer sur notre écosystème d’open innovation pour répondre à leurs enjeux de production et de compétitivité."

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

    infos pratiques

    Apprenti en menuiserie

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    ( région formation

    Intitulé de la une du thème ici

    Lettre d'information de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche

    ENTREPRISES

    Lettre d'information de la commission transports, mobilité, infrastructures

    TRANSPORT

    Lettre d'information de la commission emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion

    EMPLOI

    ( région Lettre de la CP

    La lettre de la commission permanente

    Gardez le fil