Apprenti en menuiserie

Newsletter RECHERCHE & ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Une démarche de concertation pour construire un schéma en accord avec le territoire

Cliquez pour agrandir

Son schéma Enseignement supérieur, recherche et innovation (ESRI) 2014-2020 arrivant à échéance, la Région des Pays de la Loire s’est engagée dans l’élaboration d’un nouveau document stratégique pour la période 2021-2027. Elle a choisi de mettre la concertation au cœur de sa démarche. Son point d’orgue : la journée du 4 décembre à l’Hôtel de Région à Nantes, en présence de quelque 200 acteurs de l’ESRI du territoire.

Représentants d’universités, de grandes écoles, de laboratoires, d’organisations publiques de recherches scientifiques, de collectivités territoriales, de pôles de compétitivités, de technocampus… Ils étaient plus de 200 à avoir accepté l’invitation de la Région à venir échanger le 4 décembre, à l’Hôtel de Région, sur les grands enjeux de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation en Pays de la Loire. Une grande journée de concertation organisée dans le cadre du processus d’élaboration du futur schéma régional ESRI qui couvrira la période 2021-2027.
Le programme de la journée était construit en deux temps. La matinée a été dédiée à la présentation du diagnostic des forces et enjeux de l’ESRI sur le territoire, dressé par les cabinets Erdyn et DMS conseil dans le cadre d’une assistance à maîtrise d’ouvrage.
Ont suivi deux tables rondes qui ont permis des échanges sur « les clés de la réussite de la recherche vers l’innovation » d’une part, et sur le double-défi de l’accès et de l’excellence de la formation d’autre part. Plusieurs intervenants ont pu apporter leur expertise, notamment Jacques Lewiner, professeur, et directeur scientifique honoraire de l’ESPCI Paris, ou encore Bruno Bujoli, président du CCRRDT (Comité consultatif régional de la recherche et du développement technologie) et directeur de recherche au CNRS. Puis, l’après-midi a été consacrée à sept ateliers animés par les cabinets Erdyn et DMS Conseil.

«
Il faut faire du sur-mesure sur de la masse »

Les discussions ont donné lieu à des échanges de grande qualité. De nombreuses propositions ont émergé. Une plateforme de concertation en ligne a par ailleurs été ouverte jusqu’à fin janvier 2020 sur le site portail de la Région afin de permettre à toutes celles et ceux invités à cette journée d’alimenter a posteriori la réflexion.
« J’ai accepté de participer à l’ensemble de la journée car je trouve cette démarche de concertation menée par la Région intéressante », confie Maryline Le Granvalet, enseignant-chercheur en sciences des matériaux de l’Université de Nantes, au département Chimie du solide. « Les ateliers ont permis aux acteurs du territoire d’exprimer leurs besoins mais aussi de faire des propositions. Tout cela va permettre à la Région de construire une feuille de route en accord avec le territoire. J’ai retenu cette phrase de Stéphanie Houël qui résume assez bien la volonté régionale : " Il faut faire du sur-mesure sur de la masse" ».  

Vision stratégique pour les six ans à venir

En parallèle de cette concertation, les services de la Région procèdent actuellement à l’évaluation des dispositifs régionaux existants. Les cinq commissions thématiques (biologie-santé, agroalimentaire-végétal, mécanique-matériaux-génie civil, STIC-maths et sciences humaines et sociales) du CCRRDT effectuent par ailleurs des diagnostics par thématique qui sont en cours de finalisation.
Les informations recueillies seront ensuite analysées, triées, pour nourrir la rédaction du futur schéma qui portera la vision stratégique pour le territoire des six prochaines années. Les premiers éléments du schéma seront partagés avec la communauté de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation le 9 avril, puis avec les partenaires locaux. Le schéma et ses annexes seront ensuite rédigés, pour un vote en session du conseil régional en juin.
L’élaboration de ce futur schéma s’effectue conjointement avec la construction de la prochaine stratégie Horizon Europe (ex Horizon 2020), et du programme opérationnel Feder-FSE* ainsi que du prochain Contrat de plan État-Région (CPER). Ces programmes structurants constituent autant de nouvelles opportunités pour permettre aux acteurs ligériens de capter de nouveaux financements et ainsi renforcer l’attractivité et le rayonnement académique et économique du territoire…

*Feder (Fonds européen de développement régional) - FSE (Fonds social européen)

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

    infos pratiques

    Apprenti en menuiserie

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    Newsletter CULTURE

    CULTURE

    Newsletter ENTREPRISES

    ENTREPRISES

    Newsletter EMPLOI, APPRENTISSAGE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

    EMPLOI

    Newsletter ÉDUCATION

    EDUCATION

    Newsletter MA RÉGION

    S'abonner à la newsletter Pays de la Loire

    Newsletter ENSEIGNEMENT SUPERIEUR et RECHERCHE

    ENSEIGNEMENT

    Newsletter INTERNATIONAL

    INTERNATIONAL

    Gardez le fil